Fondation Lucie et André Chagnon

EN
Accueil Fermer
La Fondation
Rapport d'activités 2020

Rapport d'activités 2020

Vers une société plus juste et inclusive


Une année particulière à bien des égards

On ne peut parler de 2020 sans aborder la crise sanitaire qui l’a marquée. La pandémie de COVID-19 a eu pour effet d’exacerber les inégalités et la pauvreté au sein de la population, et de les rendre encore plus apparentes. Elle a, par ailleurs, eu des conséquences sur nos activités et sur celles de nos partenaires.

Nous avons pu constater le rôle primordial de la collaboration et de l’agilité des organisations. La qualité de nos relations avec tous nos partenaires nous a aidés à comprendre leurs besoins et à y répondre de notre mieux.

C’est d’ailleurs pour répondre rapidement aux besoins générés par la pandémie que nous avons d’abord mis sur pied un fonds d’urgence. Puis nous avons annoncé que nous augmenterions notre contribution philanthropique pour les 5 prochaines années. Nous ne voulons pas seulement remédier aux effets de la pandémie et participer à la relance. Nous voulons considérer la période qui s’offre à nous comme une occasion à saisir pour convenir, avec un grand nombre d’acteurs œuvrant dans différents secteurs, du type de société à laquelle nous aspirons.

La tempête que nous avons essuyée a confirmé l’importance de garder le cap, d’être fidèles à notre vision et de faire valoir nos valeurs. La crise sanitaire n’est pas terminée. Plus que jamais, nous sommes persuadés que notre organisation a un rôle à jouer pour prévenir la pauvreté et lutter contre les inégalités, deux enjeux qui traverseront le temps et qui exigeront un engagement inscrit dans la durée.

Au terme d’une année hors-du-commun, nous nous tournons vers l’avenir avec toujours la même volonté de faire du Québec une société solidaire, juste et inclusive qui permette à chaque enfant, chaque famille de se réaliser et d’y participer pleinement.

Jean-Marc Chouinard
Président, Fondation Lucie et André Chagnon

Jean-Marc Chouinard

Des chiffres révélateurs

  • 9,7 % des Québécoises et Québécois vivent sous le seuil de pauvreté en 20181.
  • 68 % des parents d’enfants de 0 à 5 ans estiment qu’être parent comporte plus de défis qu’avant la pandémie2.
  • 4 % des jeunes ne possèdent ni téléphone intelligent, ni ordinateur (portable ou de bureau), ni console de jeux, ni tablette, ni montre intelligente3.
  • 71 % des Québécoises et Québécois croient que la pandémie a eu pour effet d’augmenter les inégalités de revenus au Québec4.
1
Selon Le premier rapport d’étape sur la situation de la pauvreté au Canada du Conseil consultatif national sur la pauvreté, 2021.
2
Selon un sondage réalisé par la firme Léger pour le compte de l'Observatoire des tout-petits à l’automne 2020.
3
Selon l’étude « Cultures et inégalités numériques. Usages numériques des jeunes au Québec », menée auprès de jeunes de 14 à 29 ans.
4
Elmer van der Vlugt (2021), « Pandémie de la COVID-19 : perceptions des inégalités de revenus et de santé au Québec », Montréal, Observatoire québécois des inégalités.

Des ressources d'utilité collective

Un capital financier

2 151 305 000 $ au 31 décembre 2020.

Une ressource que nous considérons d’utilité collective et que nous rendons disponible à la société.

États financiers

Des femmes et des hommes au service d’une mission

  • 38 employés(-ées)
  • Des membres de la société civile qui siègent dans nos différentes instances (conseil d'administration et comités)

Tous nous font bénéficier de leur expérience et de leurs expertises.

Des leviers

Placements

Gérer les placements de façon responsable.

Intégrer les pratiques et les critères ESG1 dans la gestion du portefeuille de placements afin d’investir le capital de manière durable et d’induire un apport positif sur les conditions de développement du plein potentiel des jeunes.

Cette année, nous avons embauché la firme SHARE afin de développer et mettre en œuvre un programme d’engagement actionnarial dont l’un des objectifs est de promouvoir une économie durable, inclusive et productive. À cet effet, des discussions directes entre SHARE et la direction de 35 entreprises détenues dans le portefeuille de la Fondation seront entamées concernant principalement les thèmes suivants :

  • Travail décent et droits de la personne
  • Transition climatique pour une économie durable
  • Réconciliation avec les peuples autochtones

Réserver 10 % du capital à des « investissements axés sur la mission » d’ici 2028. Autrement dit : utiliser une portion de notre capital comme outil supplémentaire pour soutenir la réalisation de notre mission tout en générant un rendement social et financier.

Au 31 décembre 2020, nous avons déjà engagé 30 M$ sur les quelque 200 M$ que cela représente.

Cette année, par l’intermédiaire de la Garantie solidaire, nous avons cautionné avec d’autres fondations les initiatives suivantes :

  • Sourires Solidaires : 117 500 $
  • GRT Le Galop : 8 500 $
  • Société Patrimoine Angus : 333 333 $
  • Foyer pour femmes autochtone de Montréal : 200 000 $
  • Bizz Coop : 50 000 $

Ces projets s’ajoutent à d’autres initiatives notamment en logement social et en immobilier collectif.

Nous avons entrepris, par ailleurs, plusieurs démarches pour initier de nouveaux partenariats qui se concrétiseront dans les prochaines années.

1 Les critères ESG exigent d’aller plus loin en matière de placement afin de tenir compte de l’incidence des facteurs environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G), en plus des facteurs habituellement analysés pour l’investissement traditionnel.

Dotations philanthropiques

Soutenir à long terme la capacité d’agir des organismes et des regroupements qui œuvrent au développement du plein potentiel de tous les jeunes vivant au Québec.

En 2020, nous avons versé 57,9 M$ :

  • 16,7 M$ à 37 regroupements qui œuvrent au sein de territoires défavorisés
  • 14,7 M$ à 42 réseaux communautaires, associatifs ou professionnels
  • 12,1 M$ 34 organismes qui offrent des ressources (données, outils…)
  • 7 M$ à Avenir d’enfants, un partenariat mis sur pied avec le gouvernement du Québec arrivant à terme en 2020.
  • 7,4 M$ versés, en réponse à la COVID-19, à 37 initiatives parmi lesquelles quelques fonds d’urgence. Voir « Notre réponse à la crise sanitaire ».

Voir les initiatives soutenues

Influence

Jouer un rôle de rassembleur et de représentation auprès d’élus et de décideurs afin de les inciter à agir de façon durable sur des conditions qui réduisent les iniquités et les obstacles au développement du plein potentiel de tous les jeunes.

En 2020, nous avons pris position à deux reprises :

Nous avons joint notre voix aux signataires de deux lettres ouvertes :

Nous avons soutenu une initiative de l'Institut du Nouveau Monde pour permettre aux jeunes de partager leurs espoirs pour la société de demain :

Notre réponse à la crise sanitaire

Une participation à l’effort collectif

Des milliers de citoyens, d’organismes communautaires et philanthropiques, de municipalités, d’écoles, d’élus et d’entreprises ont uni leurs efforts pour contrer la pandémie au Québec.

Nous avons voulu participer à cet élan de solidarité :

  • Prise de dispositions pour accommoder nos partenaires;
  • Attention plus particulière portée aux plus vulnérables;
  • Création d'un fonds d’urgence.

En savoir plus

Une contribution supplémentaire de 150 M$ pour les 5 prochaines années

Face à l’exacerbation des inégalités et de la pauvreté, nous avons aussi décidé d’accentuer notre soutien en annonçant, en septembre, l’augmentation potentielle de nos dons de 150 M$ au cours des cinq prochaines années.

En fonction des besoins et de la capacité de prise en charge des milieux, nos dons pourraient donc passer de 350 M$ préalablement prévus à 500 M$. Une occasion pour nous d’inscrire notre contribution dans un projet structurant, durable, partagé par le plus grand nombre et tourné vers l’avenir.

En savoir plus

Ligne du temps

En 2015, notre organisation a commencé à travailler à l'élaboration de nouveaux fondements. Puis, elle les a mis en œuvre progressivement tout en entamant une période de transformation organisationnelle.

Ligne du temps 2000 à 2020


Notre raison
d'être

Dans une perspective de prévention de la pauvreté :

  • Être un vecteur de transformation sociale;
  • Viser à ce que le Québec soit une société solidaire, juste et inclusive qui permette à chaque enfant, chaque famille de se réaliser et d'y participer pleinement;
  • Réduire les iniquités et contribuer à l’amélioration durable des conditions qui favorisent la réalisation du plein potentiel de tous les jeunes vivant au Québec, tout au long de leur parcours jusqu’à l’âge adulte.

Quelques dates importantes en 2020

5 FÉVRIER
Le Cercle des grands entrepreneurs rend hommage à André Chagnon Lien

17-21 FÉVRIER
Journées de la persévérance scolaire Lien

28 FÉVRIER
Les enfants, les jeunes et les familles invités à "Rêver pour créer" Lien

29 MARS
COVID-19 : notre réponse immédiate Lien

19 JUIN
Journée des finissants! Lien

8 SEPTEMBRE
Entrevue de Jean-Marc Chouinard avec l'Institut Mallet sur les impacts de la COVID-19 Lien

21 SEPTEMBRE
Face à la crise, notre organisation annonce qu'elle donnera jusqu’à 500 M$ au cours des 5 prochaines années Lien

20 OCTOBRE
20e anniversaire de notre organisation

17 NOVEMBRE
La Grande semaine des tout-petits se déploie partout à travers le Québec! Lien

7 DÉCEMBRE
Dépôt d'un rapport sur notre approche relationnelle : Regard croisés de l'équipe Partenariats/PACO et des partenaires Lien

8 DÉCEMBRE
Le Sommet socioéconomique pour le développement des jeunes des communautés noires (SdesJ) lance les Conversations québécoises sur le racisme Lien










Merci de votre aide pour améliorer nos contenus

Poursuivre la navigation