Fondation Lucie et André Chagnon

EN
Accueil Fermer
La Fondation
Publications

Sondage sur la perception des ​acteurs sociaux à l’égard de la Fondation Chagnon

Des actions et des pratiques conformes à nos intentions et à notre discours

Selon un sondage mené par la firme Ad hoc recherche en juin 2021, la grande majorité des 423 répondants issus de tous les milieux de la société québécoise (communautaire, philanthropique, social, petite enfance, éducation, de la santé publique, gouvernemental, municipal, universitaire, syndical et économique) ont une perception très favorable à l’égard de la Fondation et considèrent que ses actions et ses pratiques sont conformes à ses intentions.

Lors d’un précédent sondage mené en 2018, alors que la Fondation venait de rendre publiques ses nouvelles orientations, les participants considéraient que celle-ci évoluait dans la bonne direction, mais attendaient de voir la mise en œuvre de ses actions pour en juger. Depuis, des centaines de partenaires et de collaborateurs ont pu constater son évolution et son approche.


Principaux constats et apprentissages

Globalement :

  • 94 % des répondants ont actuellement une perception favorable de la Fondation.
  • 84 % s’en sentent proches, que ce soit personnellement ou au nom de l’organisation qu’ils représentent.

Sur l’orientation générale de la Fondation et sur la pertinence de ses contributions :

  • On note une forte adhésion à ses fondements. La perception des participants évolue positivement notamment en ce qui a trait à sa pertinence (8,5/10; +0,4 par rapport à 2018), à sa légitimité (8,4/10; +0,2) et à sa cohérence (8,3/10; +0,3).
  • 55 % des répondants jugent que notre organisation devrait jouer un rôle d’influence actif et d’avant-plan, notamment en renforçant la capacité et le pouvoir d’influence de citoyens et de milieux marginalisés ou défavorisés (74 %)
  • Malgré leur progression, la clarté (8,0/10;+0,5) et la transparence (8,0/10;+0,2) gagneraient à être encore améliorées.

Sur le type de relations que la Fondation entretient :

  • La grande majorité des répondants apprécient la relation qu’ils ont avec la Fondation. Trois énoncés se démarquent par le degré de conviction élevée qu’ils suscitent chez la plupart :
    • La Fondation respecte les expertises en place (96 % sont en accord, totalement ou en bonne partie);
    • Elle crée un lien de confiance mutuelle avec ses partenaires (96 %);
    • Et répond rapidement aux demandes de conseils ou d’expertise (94 %).
  • 91 % pensent qu’elle est engagée dans une démarche d’apprentissage continue avec ses partenaires.

Sur son soutien au développement de la capacité d’agir des partenaires :

  • 78 % des partenaires considèrent que le soutien de la Fondation a un impact important principalement en ce qui a trait à l’action collective (81 %) et au développement des connaissances, des pratiques et des savoir-faire (69 %).

En réponse à la crise sanitaire :

  • 98 % estiment que la Fondation a bien réagi dans le contexte de la COVID-19, faisant preuve de souplesse et de flexibilité dans ses interventions (23 %) et offrant un soutien constant et plus important à ceux qui en avaient le plus besoin (19 %).

« Les résultats de ce sondage nous encouragent à continuer sur cette voie. Nous sommes privilégiés de bénéficier de la confiance de nos partenaires et de nos collaborateurs, et nous les en remercions. Œuvrer à leurs côtés nous a permis de mieux comprendre comment rendre notre contribution plus pertinente et utile. Nous souhaitons, à l’avenir, continuer à travailler pour le bien commun et à mettre l’ensemble de nos leviers, qu’il s’agisse de nos placements, de nos dotations ou de notre capacité d’influence, au service de la justice sociale. »
Jean-Marc Chouinard, président, Fondation Lucie et André Chagnon

Parcourir le rapport

Sondage publié le 2 décembre 2021










Merci de votre aide pour améliorer nos contenus

Poursuivre la navigation