Fondation Lucie et André Chagnon

EN
Accueil Fermer
La Fondation

Politique de placement

Préserver notre capacité de soutien
à long terme

Extrait de la politique de placement

Préambule

La politique de placement (la « Politique ») gouverne la gestion des placements (le « Fonds ») de la Fondation Lucie et André Chagnon (la « Fondation »). Ses dispositions reflètent les directives du conseil d’administration (le « Conseil »). Toutes les personnes qui interviennent dans la gestion du Fonds, incluant ses fiduciaires et les employés de la Fondation doivent y adhérer. Le Fonds est géré conformément à toutes les dispositions légales applicables ; en cas de conflit, ces dernières ont préséance sur celles de la Politique.

Objectifs
du Fonds

Puisque les effets du changement social peuvent prendre des générations avant de se manifester, la Fondation estime que son action devrait revêtir un caractère permanent.  Afin de s’assurer que l’action préventive et concertée soit maintenue au cœur des priorités de la société québécoise, la Fondation vise à générer des rendements qui lui permettront de maintenir la capacité de soutien qu’elle avait en 2012 jusqu’en 2052, ajustée pour l’inflation.

La Fondation a déterminé que son capital financier constitue l’un des leviers à sa disposition pour réaliser sa mission et accordera une attention particulière afin que ses gestionnaires externes investissent son capital de façon responsable et durable. À cet effet, elle encouragera et accompagnera ceux-ci vers l’adoption des meilleures pratiques en matière de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

La Direction Placements porte une attention particulière pour ne pas investir dans des produits d’investissements qui vont à l’encontre de sa mission ou qui pourraient être perçus négativement par les intervenants des milieux qu’elle supporte.

De plus, des directives spécifiques visant à ne pas investir dans des entreprises du secteur de l’énergie non renouvelable, ni dans des entreprises dont les activités sont largement reliées au domaine du tabac (incluant le cannabis) sont données aux gestionnaires de placement qui gèrent les portefeuilles d’actions publiques du Fonds sur une base ségréguée.

La Fondation souhaite mettre une emphase particulière sur les fonds qui investiront dans des actifs sobres en carbone ou misant sur des solutions novatrices pour générer de l’énergie propre.

La Fondation croit que l’engagement actionnarial est un outil important pour encourager les entreprises à employer des pratiques durables. En vue d’induire autant que possible un apport positif sur les conditions de développement du plein potentiel des jeunes en lien avec la réalisation de sa mission, la Fondation collabore avec une firme spécialisée pour établir une stratégie d’engagement actionnarial avec certaines entreprises détenues dans son portefeuille.

Structure
de gestion

Le Fonds doit être géré en préconisant une saine diversification du portefeuille, que ce soit par l'application de différentes stratégies de gestion ou par l'intermédiaire de plusieurs gestionnaires de placements. Sauf pour quelques activités, la gestion du Fonds est confiée à des gestionnaires externes.

Gouvernance et responsabilités

La section Gouvernance de la Politique reprend les responsabilités des différents intervenants dans le Fonds, dont le Conseil, le comité de placements, la Direction Placements, les gestionnaires externes et le gardien de valeurs.

Le Conseil délègue la responsabilité générale de la gestion du Fonds au comité de placements. Toutefois, il conserve certaines responsabilités:

  • Nommer les membres du comité de placements et le vice-président Placements, en s'assurant que le président du comité d’audit siège au comité de placements;
  • Établir les principales directives qui encadrent la Politique;
  • Valider la direction stratégique que prend le Fonds à propos de l’investissement responsable et de l’intégration des facteurs ESG;
  • Approuver la Politique.

Pour sa part, les principales responsabilités du comité de placements sont de :

  • Superviser l'ensemble des activités du Fonds en accord avec les règles élaborées dans la Politique;
  • Apprécier les orientations stratégiques du Fonds à l’égard de l’investissement responsable;
  • Revoir périodiquement la politique d’exercice des droits de vote par procuration;
  • Revoir périodiquement la Politique et en recommander l'adoption au Conseil;
  • Approuver le choix des gestionnaires externes, à partir des recommandations faites par la Direction Placements.

Le comité de placements a délégué la gestion du Fonds et l'implantation de la Politique à la Direction Placements qui est responsable de sa bonne exécution. Celle-ci fournit du support, transmet toute information pertinente, rend compte de ses activités et fait des recommandations au comité de placements.

Risque

Le principal risque à long terme est l'incapacité de générer un rendement suffisant pour atteindre les objectifs du Fonds. Pour gérer ce risque, une politique de répartition des actifs, qui vise à limiter cette probabilité, a été mise en place. La répartition des actifs constitue l'élément appelé à avoir le plus d'impact sur le rendement et la volatilité du Fonds.

Dans les conditions actuelles, il n'est pas possible de créer un portefeuille sans risque qui permettrait d’atteindre l'objectif de pérennité. Par conséquent, il est nécessaire d'assumer un certain risque additionnel. Les placements en équité, obligations traditionnelles, crédit ou en autres actifs réels devraient permettre au Fonds de générer des rendements plus élevés à long terme, mais au prix d'une plus grande variabilité à court terme.

Portefeuille de
référence

Classes d'actifs / Répartition-cible

Marché monétaire et obligations canadiennes / 5%
Crédit / 18%
------------------------------------
Revenu fixe / 23%

Actions de pays développés / 38%
Actions de pays émergents / 8%
Placements privés / 12%
------------------------------------
Revenu variable / 58%

Actifs réels / 19%

Conflits d'intérêts

Les membres du Conseil, du comité de placements, de la Direction Placements et toute autre personne qui dispose d'un pouvoir discrétionnaire dans la gestion du Fonds doivent prendre des mesures pour éviter de se trouver dans une situation de conflit réel ou apparent entre leurs intérêts et ceux du Fonds.

Révision

Sur une base au moins annuelle, la Politique fait l'objet de discussions au comité de placements qui tiennent notamment compte de changements importants en ce qui a trait:

  • aux objectifs du Fonds;
  • à sa politique de dépenses;
  • à la tolérance pour le risque de la Fondation; et
  • aux perspectives de marché à long terme.

Une révision exhaustive de la Politique est effectuée au plus tard tous les cinq ans.

Chaque modification apportée à la Politique est recommandée par le comité de placements au Conseil pour son approbation.

Extraits de la Politique de placement adoptée le 26 septembre 2018 et révisée le 23 mars 2022.










Merci de votre aide pour améliorer nos contenus

Poursuivre la navigation