Nos orientations

Important : Nos nouvelles orientations se mettront en place progressivement jusqu'en 2020. En effet, nous entendons respecter nos engagements et continuer de soutenir les milieux, principalement par l'intermédiaire de Québec en Forme (jusqu'en 2019) et d'Avenir d'enfants (jusqu'en 2020). De plus, il faut s'attendre à ce que ces orientations soient ajustées sur une base continue à la lumière de leur application dans divers contextes et des apprentissages que nous faisons.

La Fondation Chagnon aspire à soutenir une variété de partenaires qui :

  • se mobilisent et impliquent des citoyens afin de travailler ensemble ;
  • portent une attention particulière aux familles et aux milieux défavorisés ;
  • abordent la réussite éducative sous l'angle du développement global de tous les enfants et des jeunes, de la grossesse à l'âge adulte ;
  • font œuvre de prévention en agissant sur des conditions durables pour réduire les obstacles et les iniquités en matière de pauvreté et de réussite éducative par l'adoption de comportements, de pratiques ou de politiques publiques, au-delà de la seule prestation de services directs et individualisés ; 
  • entreprennent ou poursuivent une démarche pour mobiliser des partenaires, développer une vision commune, mettre en œuvre des initiatives liées à la réussite éducative inscrites dans cette vision, offrir des ressources nécessaires à la réalisation de cette vision et de ces initiatives, ou accéder à ces ressources. 
  • conviennent que la Fondation Chagnon ne représentera qu'une part relative du financement, et ce pour une durée déterminée afin de permettre à d'autres d'accéder à notre soutien ;
  • s'engagent à systématiser leurs apprentissages et à les partager.

Plus précisément, la Fondation entend apporter son soutien :

I - À des regroupements de partenaires dans des territoires défavorisés ou à forte concentration de familles défavorisées.

  • Nous souhaitons soutenir différentes configurations de territoires et nous adapter aux besoins, au sentiment d'appartenance ainsi qu'au leadership et aux dynamiques des partenaires. Ainsi, nous pourrons soutenir un regroupement régional, une table de partenaires dans un quartier ou un territoire de MRC.

  • Un regroupement dans un territoire devrait, selon son évolution, mobiliser des leaders et des acteurs légitimes et reconnus dans le territoire, tels que des citoyens directement concernés par les enjeux et des représentants des milieux communautaire (enfance/jeunesse/famille), municipal, scolaire, de la petite enfance, des services publics, social, économique, coopératif, etc.

  • Le regroupement devrait se mobiliser pour agir sur des enjeux liés au développement social et du territoire, à la pauvreté et à la réduction des inégalités, ou au développement (global) et à la situation des enfants, des jeunes et des familles.

La Fondation a déjà mis en œuvre son approche actualisée, particulièrement :

  • dans le cadre du Projet impact collectif (PIC) de Centraide du Grand Montréal dans lequel sept fondations ont mis en commun des ressources philanthropiques en soutien à 17 quartiers défavorisés du Grand Montréal (Ahuntsic, Bordeaux-Cartierville, Centre-Sud, Côte-des-Neiges, Lachine, LaSalle, Mercier-Est, Mercier-Ouest, Ouest-de-l'Île, Parc-Extension, Peter-McGill, Pointe-aux-Trembles, Rosemont, Saint-Léonard, Saint-Michel, Verdun et Ville-Émard/Côte-St-Paul).
  • avec certains territoires au Québec, en fonction de leur profil populationnel et de leur diversité. À titre d'exemple, elle travaille actuellement avec le territoire de Charlevoix qui regroupe deux MRC, la région du Bas-Saint-Laurent, la Ville de Sherbrooke ou la MRC de Pierre-De Saurel en Montérégie-Est.

 

II - À des réseaux communautaires, associatifs et professionnels

Liés à la mission de la Fondation Chagnon (petite enfance/jeunesse/famille, enfants à besoins particuliers, communautaire, scolaire, municipal, Premières Nations, développement social, gouvernemental/public, philanthropique, économique/employeurs), ces réseaux regroupent des acteurs, des citoyens, des intervenants ou des décideurs:

  • Afin d'innover et de partager des pratiques et des connaissances ; ou
  • Afin de participer au dialogue sur des mesures collectives et des politiques publiques.

Elle soutient déjà des réseaux tels que :

  • Le Projet CAR, un partenariat qui incite plusieurs équipes-écoles à prendre collectivement en charge le renforcement de leurs expertises, de la réussite des élèves pour augmenter le taux de diplomation.
  • Le Réseau québécois de développement social (RQDS) qui a, notamment, élaboré et publié sur un portail des outils de développement social expérimentés dans les régions du Québec. Ces outils visent la lutte contre la pauvreté, l'exclusion et le décrochage scolaire, le soutien à la famille, la sécurité alimentaire, le transport...
  • Le Réseau pour un Québec Famille, un organisme regroupant des organismes nationaux soucieux de la situation des familles québécoises et provenant des secteurs suivants: communautaire, municipal, éducation, santé et services sociaux, syndical.
  • Le Regroupement des organismes communautaires jeunesse du Québec (ROCAJQ) qui favorise l'approche globale communautaire et l'action communautaire autonome tout en sensibilisant la population aux réalités de la jeunesse.

 

III - À des organismes et à des projets qui offrent des ressources

Ces ressources (données, connaissances, apprentissages, expertises, accompagnement, outils, communications, événements, etc.) sont destinées aux acteurs dans les territoires et les réseaux (soutenus ou non par la Fondation Chagnon) ainsi qu'à la population et aux décideurs.

La Fondation soutient déjà de nombreuses initiatives telles que :

  • Communagir qui offre des services de formation à des personnes et des groupes pour qu'ils puissent réaliser les changements qu'ils jugent nécessaires au développement de leur collectivité.
  • L'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ELDEQ) et l'Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle (EQDEM) menées par l'Institut de la statistique du Québec.
  • CartoJeunes, une plateforme de cartographie interactive qui permet d'interroger des milliers de données sur les conditions de vie et sur les parcours scolaires des jeunes Québécois.
  • Naître et grandir, une source d'information validée scientifiquement qui soutient les parents québécois dans leur rôle quotidien auprès de leur enfant, dès la conception jusqu'à 8 ans.
  • L' Observatoire des tout-petits  qui regroupe les données les plus rigoureuses concernant les 0-5 ans, produit des dossiers thématiques et suscite le dialogue autour des actions collectives nécessaires dans ce domaine.

 

///

Pour une vue d'ensemble de la contribution de la Fondation
et de ses retombées 

Vignette_Contribution_Fondation_et_retombees

 

Nous voulons

« Nous voulons » est une courte vidéo qui traduit en images la volonté, chaque jour renouvelée, qui nous anime : celle de prévenir la pauvreté pour le bien-être des générations futures au Québec.

LA FONDATION
LIGNE DU TEMPS