Les Québécois jugent important que les décideurs en fassent plus pour les tout-petits

L'Observatoire des tout-petits a dévoilé dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits les résultats d'un sondage portant sur les attentes des Québécois quant à l'importance qui devrait être accordée aux tout-petits et aux préoccupations des familles au sein de notre société.

Il y est notamment question du rôle du gouvernement, des municipalités et des employeurs quant au bon développement des enfants de 0 à 5 ans et des pistes de solution collectives auxquelles sont favorables les Québécois telles qu'améliorer la qualité et l'accès à des services éducatifs à la petite enfance et faciliter la conciliation famille-travail.

Les résultats de ce sondage indiquent également que la petite enfance représente une priorité grandissante pour la population québécoise. En 2015, 38 % des Québécois estimaient que le Québec n'en faisait pas assez pour assurer le bon développement des tout-petits. En 2018, c'est 62 % des Québécois qui jugent important que les décideurs en fassent plus pour eux.

Pour en savoir plus: www.tout-petits.org/sondage2018

 










Merci de votre aide pour améliorer nos contenus

Poursuivre la navigation