Grande semaine des tout-petits - Donnons aux tout-petits la grande place qu'ils méritent au Québec

MONTRÉAL, le 16 nov. 2017 - Au Québec, ils sont près de 550 000 à faire leurs premiers pas, à dire leurs premiers mots. Nous souhaitons tous qu'ils deviennent des citoyens accomplis et engagés. À l'occasion de la Grande semaine des tout-petits (GSTP), qui se tiendra du 19 au 25 novembre prochain, plus d'une vingtaine de partenaires et une dizaine d'ambassadeurs de différents horizons souhaitent mettre en lumière les enfants de 0 à 5 ans afin d'en faire une véritable priorité de société.

« Nos tout-petits, on ne les entend pas toujours… Mais c'est essentiel de leur donner une voix, parce que ce qu'on vit dans la petite enfance nous suit pour le reste de notre vie. Je n'ai pas d'enfant et je crois fermement qu'on a tous un rôle à jouer auprès des tout-petits qui nous entourent, qu'on soit parent ou non. Cette semaine nous donne l'occasion de mettre les tout-petits au cœur de nos discussions pour que tous aient des chances égales de réussir. Ensemble, donnons-leur la grande place qu'ils méritent. D'où qu'ils viennent. Qui qu'ils soient », rappelle Annie-Soleil Proteau, animatrice et porte-parole de la Grande semaine des tout-petits.

7 % de la population, 100 % de notre avenir

Au Québec, la situation des tout-petits est généralement bonne. La majorité des enfants de 0 à 5 ans se portent bien et vivent dans un environnement propice à leur développement, et cela, grâce à la diversité de mesures collectives et de services mis en place au fil des années. Néanmoins, plusieurs d'entre eux vivent encore des situations difficiles. La Grande semaine constitue donc un contexte idéal pour communiquer et mobiliser l'ensemble de la société, les groupes communautaires, tout comme les élus et les employeurs, autour des enjeux liés à la petite enfance.

« La petite enfance n'a rien de petit pour une société. Cette période de la vie représente une extraordinaire fenêtre d'opportunité sur le plan du développement. Un bon départ dans la vie contribue à développer un adulte en meilleure santé, plus confiant, et un citoyen plus engagé dans sa société. Et ça diminue les risques de plusieurs difficultés à l'âge adulte. Il est donc essentiel de nous engager collectivement à prendre des mesures qui leur permettront de se développer tous à leur plein potentiel », souligne Jean-Pierre Hotte, coprésident de la Grande semaine des tout-petits et président du conseil d'administration d'Avenir d'enfants.

Tous pour les tout-petits : une mobilisation d'acteurs provenant de tous les milieux

Pour cette 2e édition, la GSTP compte sur l'appui d'ambassadeurs issus de secteurs variés, soit Marie-Ève Brunet, génératrice de changements sociaux; Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal; Martin Damphousse, maire de Varennes et président du Carrefour action municipale et famille; Martine Desjardins, commissaire de la Commission sur l'éducation à la petite enfance et chroniqueuse; Vincent Graton, comédien et chroniqueur; Marie Grégoire, chroniqueuse et éditrice; Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain; Jean-François Parenteau, maire de Verdun à Montréal; et Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Les 0 à 5 ans au cœur d'une programmation diversifiée

La Grande semaine des tout-petits repose avant tout sur une programmation riche et diversifiée allant d'initiatives de mobilisation à la diffusion de données. À travers le Québec, ce sont près de 400 initiatives qui seront déployées, notamment :

  • La diffusion de La lettre des grands à chacun des tout-petits signée par 52 personnalités publiques et organisations, et que les Québécoises et Québécois sont invités à signer au http://grandesemaine.com/je-signe/
  • La sortie, le 21 novembre, du 2e portrait annuel de l'Observatoire des tout-petits intitulé « Comment se portent les tout-petits québécois ? », qui fera le point sur leur état à la naissance, leur santé physique et mentale ainsi que sur leur développement; 
  • Des marches citoyennes dans plusieurs municipalités en collaboration avec le Carrefour action municipale et famille; 
  • La diffusion d'une vidéo, mettant en vedette trois dirigeants des entreprises GIRO, GSOFT et SOPREMA, sur la thématique des mesures de conciliation famille-travail auprès du milieu des affaires
  • Des activités organisées par des partenaires impliqués en petite enfance, entre autres dans les bibliothèques publiques et dans plusieurs communautés autochtones; 
  • Le lancement, le 24 novembre, de la nouvelle campagne sociétale de Naître et grandir sur le thème de l'importance de l'entourage et les bénéfices sur le développement des enfants.

Pour consulter la programmation complète de la Grande semaine des tout-petits, visitez le http://grandesemaine.com.

À propos de la Grande semaine des tout-petits

Du 19 au 25 novembre 2017, la Grande semaine des tout-petits est l'occasion de communiquer et de susciter le dialogue autour du développement des tout-petits, de mettre en lumière des initiatives locales et régionales qui soutiennent la petite enfance et de mobiliser l'ensemble de la société. Plusieurs activités et événements se déroulent partout au Québec tout au long de la semaine.

Membres du comité de partenaires de la Grande semaine des tout-petits:

  • Association des haltes-garderies communautaires du Québec,
  • Association québécoise des centres de la petite enfance,
  • Avenir d'enfants,
  • Carrefour action municipale et famille,
  • Community Health and Social Services Network / Réseau communautaire de santé et de services sociaux,
  • Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance,
  • Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador,
  • Fondation Lucie et André Chagnon (Observatoire des tout-petits, Naître et grandir),
  • Fédération québécoise des organismes communautaires Famille,
  • Journées de la persévérance scolaire,
  • Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur,
  • Ministère de la Famille,
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux,
  • Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec,
  • Réseau des Centres de ressources périnatales du Québec
  • Réseau pour un Québec Famille.

Ses alliés clés:

  • Association des bibliothèques publiques du Québec,
  • Chambre de commerce du Montréal métropolitain,
  • Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse,
  • Conseil du patronat du Québec,
  • FADOQ,
  • Fondation du Dr Julien,
  • Groupe d'action en persévérance et réussite scolaires,
  • Musée des beaux-arts de Montréal.

Pour en savoir plus, visitez le http://grandesemaine.com/.
Facebook : https://www.facebook.com/GSTPQc
Twitter : https://twitter.com/GrandeSemaineQC

SOURCE La Grande semaine des tout-petits

Nous voulons

« Nous voulons » est une courte vidéo qui traduit en images la volonté, chaque jour renouvelée, qui nous anime : celle de prévenir la pauvreté pour le bien-être des générations futures au Québec.

LA FONDATION
LIGNE DU TEMPS